LE RESSUAGE : Comment ça marche ?

Utilisé dans des industries telles que l’aérospatiale, le nucléaire, la fabrication de pièces mécaniques et d’autres domaines, le ressuage permet le contrôle de matériaux où la qualité et la sécurité des pièces sont essentielles.

Qu’est-ce que le ressuage ?

Le ressuage est une technique de contrôle non-destructif (CND) qui permet de mettre en évidence les défauts visibles ou non à l’œil nu sur des matériaux.

Le ressuage permet de détecter des inclusions, des fissures, et autres imperfections pouvant conduire à des défaillances et dysfonctionnement des pièces.

Cette technique simple, à mettre en œuvre, nécessite une mise en œuvre rigoureuse.

En effet, le choix des produits de ressuage dépend du type de surface à examiner et des applications qui s’en suivent.

Toutefois, le processus de ressuage consiste en l’application d’un liquide pénétrant puis d’un révélateur et enfin d’un nettoyant.

ATTENTION : Pour des applications en milieux nucléaire, le ressuage PMUC est préconisé.

(Retrouvez les produits pour ressuage PMUC dans notre gamme “produits chimiques PMUC”).

Le processus de ressuage :

Avant toute application, les surfaces doivent être soigneusement nettoyées.

La première étape, lorsque l’on applique cette méthode, est l’application du liquide pénétrant.

En général coloré, ce liquide se dépose sur la surface nettoyée préalablement.

Il faut ensuite laisser un temps de pénétration afin que le liquide s’infiltre dans les défauts visibles ou non-visibles.

Après infiltration, l’excès de liquide sur la surface est à retirer.

L’étape suivante laisse place au révélateur. Sous forme de poudre ou en aérosol, il est appliqué sur toute la surface. Le liquide pénétrant infiltré dans les défauts de surface remonte, attiré par le révélateur qui crée des marques visibles sur la surface.

Enfin, les défauts sont révélés.

Ils apparaissent sous la forme de lignes ou de tâches facilitant leur détection.

Découvrir les produits pour le controle par ressuage